Greg Robinson

En voici un mariage original que j’ai adoré faire; des vues splendides, un lieu d’exception, des mariés magnifiques et des invités chaleureux et accueillants. Quelle aventure ! C’était absolument génial de partir de bon matin (de très bon matin, il faisait nuit…) pour arriver sur place avec 3 heures d’avance, croissants et pains au chocolat à la main pour la famille qui venait de se réveiller et devait avoir un visage hospitalier pour un photographe inconnu. Revenons un peu au début pour que vous compreniez mieux.

Dorothée et Jean-Charles ont décidé de se marier dans le petit hameau du Vernet près de Saint Germain de Calberte, au beau milieu de nul part, dans les Cévennes. En apprenant cette nouvelle, je me suis dit que j’allais partir assez tôt pour prendre un magnifique paysage de cette belle nature au lever du soleil; une décision que j’ai quelque peu regretté après avoir vu qu’il y avait 2h30 de route… Je vous rappelle qu’à cette époque de l’année, le soleil se lève à 6h00 du matin, donc départ à 3h30 et du coup levé à 2h30. Quand vous avez un nourrisson de 3 mois à la maison, ce n’est pas une chose facile à gérer mais avec le nombre correcte de litres de café, ça passe ! Me voilà donc parti en pleine nuit pour arriver rapidement à ce que j’aime appeler le « point de non-radio ». A partir de ce moment, soit on a une playlist que l’on peut mettre sur notre auto-radio, soit on est sans son, ce qui était mon cas. Me voilà donc en train de rouler à 50km/h à travers ces petites routes qui vacillent, dans le noir, sans musique et en ayant dormi environ 3h. Sympa ! Je m’étais dit que je m’arrêterais sur le bord de la route, à une station service pour me recharger en café mais il n’en était rien car il n’y a pas de stations service sur les routes de campagne…

Le trajet entre Montpellier et Saint Germain de Colberte pour le mariage de Dorothée et Jean-Charles

Les routes sinueuses à l'aller et au retour du mariage de Dorothée et Jean-Charles

Comme je vous l’ai dit, les routes étaient sinueuses ! La route bleue est celle que j’ai pris à l’aller et la grise au retour (pour « changer » de paysage, il faisait nuit le matin de toute façon…). Alors après toute cette longue route, se lever aussi tôt et traverser la campagne de nuit pour profiter du lever de soleil, je n’ai pu m’empêcher de faire quelques photos avant qu’il ne se lève pour vous montrer l’atmosphère qui y régnait à 4h30 du matin. Le soleil était encore sous l’horizon mais éclairait le ciel.

Une vue des Cévennes à 4h du matin pour le mariage de Dorothée et Jean-Chales

Les Cévennes au petit matin pour le mariage de Dorothée et Jean-Charles


Quelques heures plus tard, je suis arrivé sur place et j’ai commencé à chercher le meilleur point de vue pour la photo que je cherchais à réaliser. L’atmosphère était si paisible, je n’entendais rien à part le bruit de la nature qui se réveille; les oiseaux qui chantaient, les feuilles des arbres qui jouaient une mélodie pluvieuse, et un espèce de truc à 50m derrière qui s’est mis à grogner ! J’ai senti mon coeur s’arrêter ce que je considérais comme une bonne chose car je ne voulais pas que cet animal n’entende mes battements. Puis d’un coup, mon coeur s’est mis à s’accélérer, du coup j’étais grillé, il fallait que je me mette en sécurité. Comme tout bon citadin l’aurait fait, je suis rentré dans ma voiture pour partir en trombe (ce qui à cet endroit correspond à 20km/h…). C’est là que je me suis rendu compte à quel point j’étais en fait déconnecté de la nature et qu’il fallait résoudre ce problème. J’y travaillerais ! Arrivé presque au Gîte, je tombe sur une vue magnifique où le soleil allait éclairer les Cévennes de sa lumière tant attendue.

Lever du soleil dans les Cévennes pour le mariage de Dorothée et Jean-Charles

Le soleil se lève sur les Cévennes pour le mariage de Dorothée et Jean-Charles



J’attendais donc l’arrivée du soleil avec cette vue devant moi pendant un bon petit moment, et…. bah il n’est pas venu… Un gros nuage bloquait sa lumière… Je me suis dit que c’était le matin, le nuage allait se réchauffé sous l’effet des rayons du soleil et disparaître mais il n’en était rien. En plus, je commençais à avoir un coup de barre… Du coup, je me suis dit que je retournerais au « village » pour me prendre un petit déjeuner. Le village en question était Saint Germain de Calberte (comme vous la voyez sur la carte) que j’avais traversé un peu plus tôt et où j’avais repéré une boulangerie et un café. En repartant, je m’aperçois que le soleil commençait à pointer son nez ! Du coup, j’ai refait demi-tour pour revenir au lieu et faire les photos. Je tiens à préciser que ces demi-tours paraissent simple à fire mais durait environ 5 minutes car c’était une route que pour une voiture avec la montagne d’un côté et la « falaise » de l’autre… Les photos que j’avais recueillie étaient pas mal mais pas extra-ordinaire je trouvais :

Un mariage dans les Cévennes avec la lumière dorée du soleil

Un mariage dans les Cévennes avec la lumière dorée du soleil


Les Cévennes au petit matin pour le mariage de Dorothée et Jean-Charles

Les Cévennes au petit matin pour le mariage de Dorothée et Jean-Charles

Du coup je suis reparti au village pour mon petit-déjeuné tant attendu. J’ai été accueilli par un boulanger qui s’affairait frénétiquement derrière ses fourneaux sans me laisser entrer dans la boutique en me faisant rapidement signe de la main qu’il fallait que je revienne plus tard. Je me suis donc dirigé vers le café qui était fermé également. Pour passer le temps, j’ai donc fait un petit tour du village en prenant quelques photos de choses et d’autres; la vue, la table où je voulais me poser prendre un café, une entreprise dont la communication porte à confusion, une vieille porte :

Saint Germain de Calberte pour le mariage de Dorothée et Jean-Charles

Une entreprise à St Germain de Calberte pour le mariage de Dorothée et Jean-Charles

Une belle cabane pour le mariage de Dorothée et Jean-Charles

Assis sur la terrasse d'un café à saint germain de calberte

Le soleil se lève sur les Cévennes pour le mariage de Dorothée et Jean-Charles

Le soleil se lève sur les Cévennes pour le mariage de Dorothée et Jean-Charles

L'église de Saint Germain de Calberte pour le mariage de Dorothée et Jean-Charles

J’ai appris des heures plus tard que c’était ici que nos mariés allaient célébrer leur mariage ! Super ! J’avais déjà fait le reportage photo avec la meilleure lumière possible. C’était le mariage civile, du coup, pas à cette église. J’ai pu enfin prendre mon café en attendant que le boulanger veuille bien ouvrir sa boutique et prendre des pains aux chocolats et des croissants. J’en ai pris pour mes hôtes et je pense avoir fichu en l’air son organisation car ça faisait un peu beaucoup pour lui d’un coup, et la première fournée en plus ! Je repars vers le gîte pour retrouver Jean-Charles qui m’a accueilli avec les petits yeux du matin et m’a présenté à la famille. Les pauvres venaient tous de se réveiller mais je leur ai apporté le sourire avec mes patisseries, même s’ils avaient déjà prévu leur petit déjeuné… Je suis alors parti faire un petit tour du Gîte pour réaliser quelques photos supplémentaires.

Le gite d'accueil pour le mariage de Dorothée et Jean-Charles

Le petit déjeuné se prépare pour le mariage de Dorothée et Jean-Charles

Une partie du gite pour le mariage de Dorothée et Jean-Charles

Le gîte du vernet pour le mariage de Dorothée et Jean-Charles

Le gîte du vernet pour le mariage de Dorothée et Jean-Charles

Le gîte du Vernet pour le mariage de Dorothée et Jean-Charles

Le gîte du vernet pour le mariage de Dorothée et Jean-Charles

Un invité surprise pour le mariage de Dorothée et Jean-Charles

Le fenêtre de la chambre pour le mariage de Dorothée et Jean-Charles

L'électricité dans les cévennes

Poteau téléphonique dans les cévennes

Portrait d'un chat dans le gîte du vernet

Un petit couloir de pierres dans le gîte du vernet

Le gîte du vernet dans les cévennes

Un petit coquelicot dans le jardin du gîte du vernet

Il y a des lieux précis, indiqués par des panneaux au gîte du vernet

Un petit chemin couvert dans le gîte du vernet


J’ai retrouvé Dorothée qui m’a accueilli avec un grand sourire et des petits yeux elle aussi… Je l’ai laissé prendre son petit déjeuné tranquillement avant de partir faire la cérémonie civile tous ensemble. Son père est le maire de Saint Germain de Calberte, ce qui lui a permis de célébrer le mariage de sa fille, ce qui n’est pas rien ! C’était un moment très émouvant pour eux, et j’ai plein de magnifiques photos de larmes de joie. A la sortie de la mairie, les invités ont jetés des petits coeurs blancs sur les mariés et j’en ai de magnifiques photos que je vous montrerais après qu’ils aient vu leurs photo, comme à mon habitude. Ceci reste un aperçu du mariage… Ensuite, c’était petit verre et petite collation pour tout le monde sur la place de la mairie, derrière sur un petit terrain de jeu. D’autres photographes amateurs (néanmoins très bien équipés) m’ont rejoints pour mitrailler les mariés.

On a repeint le sol pour le mariage de Dorothée et Jean-Charles

Les traces d'un mariage à saint germain de colberte

Le maire, père de dorothée, a célébré le mariage de sa fille et range son ruban

Une invité de haute importance pour le mariage de Dorothée et Jean-Charles

Un invité de haute mportance pour le mariage de Dorothée et Jean-Charles

Un photographe de mariage en plus pour le mariage de Dorothée et Jean-Charles

Les soeurs se tiennent dans les bras pour le mariage de Dorothée et Jean-Charles

Après un petit apéritif bien mérité pour nos nouveaux mariés, nous sommes retournés au gîte pour le repas. La table avait été mise pour nous avec les repas prêts, il suffisait de mettre les pieds sous la table. Bien évidemment, j’en ai photographié une bonne partie pour vous montrer et j’en avais profité pour photographier les invités à table, quelques portraits de personnes en train de rire, mais pendant le repas, je me suis arrêté car je trouve ça assez désagréable d’avoir un inconnu qui vous prend en photo pendant que vous mangez…

Les toits du gîte du vernet sont en ardoise

La table est mise pour le mariage de Dorothée et Jean-Charles

Décoration florale de la table pour le mariage de Dorothée et Jean-Charles

La table est mise pour le mariage de Dorothée et Jean-Charles

La table est mise pour le mariage de Dorothée et Jean-Charles

La table est mise pour le mariage de Dorothée et Jean-Charles

Le repas était sympa, j’ai pu discuter un peu avec des invités qui m’ont fait bien rire pendant quelques heures. Après le repas, nous sommes passés aux photos de couple avec Jean-Charles et Dorothée, autour du gîte. J’avais pu repéré quelques endroits sympas par-ci par-là et nous nous sommes baladés tous les trois pour réaliser de belles photos. C’était fini pour moi ! Je suis reparti en voiture en suivant la route indiquée par mon GPS (je ne sais pas pourquoi il voulait me faire passer par une autre route), et je n’ai pu m’empêcher de m’arrêter pour prendre des photos de la vue splendide des Cévennes sous une lumière de rêve. Oui, je m’étais levé à 2h30 du matin pour partir chercher la lumière idéale qui en faite est apparue tout naturellement à la fin de la journée en rentrant… Un sentiment de dégoût est apparu mais n’a duré que quelques secondes car j’étais tout de même en présence d’un paysage majestueux. J’ai mis 1h30 de plus pour rentrer mais je trouve que ça en valait la peine, vous ne trouvez pas…?

Un mariage dans les Cévennes avec la lumière dorée du soleil

Un mariage dans les Cévennes avec la lumière dorée du soleil

Un mariage dans les Cévennes avec la lumière dorée du soleil

Un mariage dans les Cévennes avec la lumière dorée du soleil

Un mariage dans les Cévennes avec la lumière dorée du soleil

Un mariage dans les Cévennes avec la lumière dorée du soleil

Un mariage dans les Cévennes avec la lumière dorée du soleil

Un mariage dans les Cévennes avec la lumière dorée du soleil

Un mariage dans les Cévennes avec la lumière dorée du soleil

Un mariage dans les Cévennes avec la lumière dorée du soleil

Un mariage dans les Cévennes avec la lumière dorée du soleil

Un mariage dans les Cévennes avec la lumière dorée du soleil

Apercu-mariage-Dorothee-et-Jean-Charles-66

Un mariage dans les Cévennes avec la lumière dorée du soleil

Pour résumer, je remercie Dorothée et Jean-Charles de m’avoir permis de faire d’aussi belles photos (même si vous n’avez pas tout vu…) et j’espère qu’elles vous plaieront autant qu’à moi… Soyez heureux et à très bientôt pour la suite !

Laisser un commentaire

Name*
Email*
Url
Your message*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.