Un mariage, un photographe, une histoire : Lisa et Benoit

Greg Robinson

Quelle meilleure journée pour poster l’aperçu de mon coup de foudre de l’année que le jour de mon anniversaire ! Je fais pas mal de mariages dans l’année mais certains sont plus marquants que d’autres. Je pense fortement que celui de Lisa et Benoit restera longtemps gravé dans ma mémoire émotionnelle. J’ai très fortement apprécié leur compagnie, ils étaient adorables tous les deux, leur famille et leurs invités tout autant, j’ai passé une journée réellement magique. Je sais qu’en général mes prestations plaisent tant aux mariés qu’aux invités car j’ai souvent des retours très appréciables, néanmoins se retrouver devant une petite foule de personnes qui vous félicitent le jour même et demandent si je me déplace à travers la France pour proposer mes services à leurs connaissances, ça a fait monter en moi une émotion que j’ai dû cacher jusqu’à mon arrivée dans la voiture où j’ai dû tout relâcher… Je suis sensible, pour être photographe de mariage, il vaut mieux, mais là, c’était très puissant. Autant d’amour à ressentir et celui-ci qui fuse dans tous les sens, c’était beaucoup et je vous le redis encore une fois les amis : MERCI !!!

Je suis arrivé à Sète au salon de coiffure « Le Salon » pour rejoindre Lisa qui était en train de se faire maquiller. J’apprends qu’elle a eu affaire à sa première catastrophe de la journée, vite corrigée… Son bouquet de mariée est arrivée avec des fleurs oranges plutôt que corail mais sa mère est partie chez la fleuriste à côté qui a sauvé la journée. Je me suis depuis renseigné et la photo envoyée par la décoratrice, validée par Lisa ne devait pas refléter les couleurs exactes… Il est vrai qu’ayant fait de la photo de produits, une des choses les plus dures est la colorimétrie dans une image. L’inquiétude qui résidait était de savoir ce qu’il s’était passé aux autres fleurs de la journée ! J’ai essayé de rassurer Lisa en supposant que la décoratrice avait utilisé toutes ses fleurs corail pour la décoration et qu’il n’en restait plus pour le bouquet… Je l’espérais vraiment… C’est dans ce salon que je rencontre donc Sylvie, la mère de Lisa, une femme adorable avec qui j’ai bien rit également et sa soeur Manu, avec qui on s’est bien amusé également. Une fois le maquillage sobre fait, la coiffure effectuée et Lisa calmée un peu par mon flegme naturel, j’avais quartier libre jusqu’à 13h30 environ. Comme cela faisait plusieurs mariages pendant lesquels je n’avais pas eu le temps de manger le midi, j’en ai profiter pour me prendre un Kebab, ça faisait longtemps ! Par contre, pas de prise de risque, je suis retourné au même que lors du mariage de Marion et Benoît à Sète, il y a un an, il était bien passé… 😀

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-2

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-1

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-3

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-4

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-5

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-6

Il est 13h00, j’ai envie de dormir !!! Quelle erreur ce Kebab ! J’arrive chez Benoît avec un peu d’avance, le temps de traiter quelques mails et répondre aux mariés qui me demandent pour l’année prochaine. Je sors de la voiture pour sautiller sur place et refaire circuler un peu d’énergie. C’est bon, on est partis ! Je retrouve Benoît pour ses préparatifs Il faisait une bonne chaleur et le pauvre avait décidé de s’habiller en costume trois pièces noir… Du coup je l’ai fait s’habiller pour les photos mais je lui ai dit de se déshabiller rapidement et rester sous la clim. Il pouvait attraper froid aujourd’hui, les symptômes n’apparaîtraient que le lendemain :D. Je suis retourné rejoindre Lisa qui pour l’occasion avait loué un appartement juste à côté de mairie pour pouvoir changer de robe rapidement entre la cérémonie civile et la cérémonie religieuse. La pauvre essayait de calculer son emploi du temps pour gérer la clope… Haha ! « Bon alors, j’ai 25 minutes donc 10 minutes pour fumer une clope, 5 minutes pour mettre la robe, 5 minutes pour mettre les bijoux et 5 minutes de photos, ça fait 25 minutes ! » Sauf qu’en choisissant son collier, le premier était emmêlé donc tout le planning est parti en fumée… 😀 J’en ai profiter pour faire de petites mises en place avec ses bijoux, chaussures, et bien sûr elle. Super mannequin d’ailleurs, j’adore les photos qu’on a faite Lisa, tu verras !

On décolle alors pour la mairie, qui se passe très bien ! La salle se rempli, Lisa reste assise car fatiguée et attend que tout le monde se pose autour d’elle pour commencer la cérémonie. Le silence se fait, elle reste ébahi par ce qu’il se passe mais je sens qu’elle dérive un peu dans ses pensées, profitant du moment, elle commence à rêver un peu par la journée qu’elle est en train de passer… et là, retour à la réalité, ce n’est pas qu’un rêve ! « Lisa #### ### ######, acceptez-vous de prendre pour époux Benoît #### #### ######, ici présent ? » La pauvre fond en larmes incontrôlables, cette demande était si soudaine ! Bon, je vous rassure, elle a réussi à prononcer le bon mot : « oui ! » au grand bonheur de Benoît qui fit de même à son tour. Elle ne pu s’arrêter de pleurer la pauvre ! Quel bonheur et quelle joie ! Je cours alors vers Manu pour savoir si quelque chose était prévu à la sortie et elle me fît signe qu’à priori non, ce sera à l’église. Du coup, on reste avec Lisa qui commence à descendre les marches. Vite, un meilleur point de vue dehors ! Ah c’est sympa, les invités ont préparer des confettis. Quoi ?!! Les invités ont préparés des confettis !!! Vite, Lisa ! Elle est seule, elle avance ! Lisa ! Je lui glisse dans l’oreille: « Reste là, ne sort pas toute seule… ». Benoît… Benoît ! Où est-il ?! Il est en haut ! « Benoît, Lisa t’attends dans le hall… ». Vite ! La sortie ! Je cours en trombe pour faire mes réglages sur l’appareil et paf ! Benoît et Lisa sortent pour profiter des acclamations de la foule sous une pluie de confettis et une rafale de photos. Ouf ! On peut retourner à l’appartement avec Lisa pendant que Benoît mène les invités à l’église…

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-7

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-9

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-8

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-10

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-14

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-13

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-12

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-11

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-15

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-17

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-16

Bon, à l’appart il nous reste environ 15 à 20 minutes pour changer la robe de Lisa, l’amener à la voiture et aller à l’église. On y arrive pas trop mal et elle a même eu le temps de prendre un peu de temps de pour elle et pour mes photos. Superbe ! Par contre, j’apprends qu’elle ne veut personne à l’entrée de l’église quand elle arrive et que tout le monde soit prêt à rentrer dès son arrivée. En aparté, dans le language du mariage « que tout le monde soit prêt » veut dire en cette instance, tous les invités assis à leurs places, musique prête à être lancée, témoins près de leurs chaises à l’autel, Benoît avec sa mère en tête de file, prêt à rentrer, suivi de la mère de Lisa (qui était avec elle…) et le père de Benoît, suivi des enfants. Je lui propose d’y aller en courant pour organiser tout ça ! Bien évidemment, en arrivant, une armada de fumeurs et de photographes qui attendaient la mariée… Je rentre tout le monde, je pars vers l’autel pour poser le livret à Benoît et Lisa qui en avaient des spécifiques au pied de leurs chaises avec une bouteille d’eau pour Lisa, je retourne dehors pour faire rentrer les plus réticents (il y en a toujours ;-), merci encore à eux !) et je donne une petite consigne au père de la Mariée qui était d’attendre que tout le monde soit posé dans l’église pour entrer avec sa fille, c’est mieux pour les photos… Lisa arrive, je cache Benoît, je fais les derniers correctifs, je pars en courant vers l’autel pour me faire discret et je contemple cette belle entrée (tout en prenant les photos, bien évidemment… :D).

La cérémonie se passe très bien, une artiste lyrique très talentueuse ! Son « Ave Maria » m’a donné des frissons et pour ceux que ça intéresse, voici ses coordonnées : Marine Chaboud, qui a chanté avec l’Opéra Orchestre National de Montpellier tout de même ! D’ailleurs, encore une fois en aparté, pour ceux et celles qui organisent leur mariage, l’avantage d’avoir un artiste en live est que vous n’êtes pas obligés de respecter le timing de la chanson, ils peuvent refaire un couplet ou un refrain pour vous laisser le temps d’aller jusqu’à l’autel ou même l’écourter si vous arrivez trop vite ;-). J’ai rendu le visage de Marine flou pour préserver ma charte en ce qui concerne ces articles de blog : aucun visage, aucune plaque d’immatriculation… En parlant de ça, j’ai profité de la cérémonie pour me détendre un peu, prenant des photos quand je pouvais en toute discretion, même si Lisa m’avait vu à un moment donné et surprise de me voir dans la salle juste à gauche de l’autel… Haha ! J’ai profité pendant leur sorti d’église (après les photos, bien sûr…) pour faire des photos de la Peugeot 504 décapotable qu’ils avaient loué à Christian Fontaine (06 17 83 84 94) car elle était vraiment très belle et dans un état impeccable ! De retour avec Lisa et Benoît, on convient qu’il soit mieux pour moi d’aller directement au domaine…

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-20

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-21

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-22

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-19

Arrivé au Domaine de la Grangette à Montagnac, je tombe sur un lieu splendide en plein milieu des vignes. Magnifique endroit où règne le bien-être, parfait pour les mariages. Je rencontre le DJ, faisant un petit tour dans la salle pour noter tous les petits détails des mariés, je pars ensuite faire un tour pour repérer où seront les photos de couple. En remarquant quelques lieux très intéressants, je vois au loin une sorte de vue prenante sur les Cévennes. Je m’avance, et cela se confirme, mais pour des photos, il faudra aller un peu plus loin… encore un peu plus loin… Ouh là ! Il faudra que je les amène en voiture, la pauvre Lisa ne supportera pas de marcher aussi loin avec ses belles chaussures. Ah, voilà ! Un magnifique vue, mais à un petite trotte tout de même. Tiens ! J’entends des klaxons ! Ce sont les invités qui arrivent. Dis donc, j’ai beaucoup marché ! Mais je suis super loin !!! Vite, on court, il faut arriver à temps ! Je rejoints les mariés qui cherchaient à me joindre par téléphone, déjà que ma femme n’y arrive pas, mais alors là, ils pouvaient toujours espérer ! Haha ! Ils se demandaient comment faire pour leur entrée. J’ai réaliser une petite mise en scène qui m’a fait courir un peu partout car je leur dis de revenir le long du chemin, mais j’ai couru pour aller chercher mon télé-objectif. Les photos faites, on va faire entrer les invités et je les préviens avec mon mégaphone l’entrée des mariés. Je pars donc chercher mon mégaphone dans ma voiture au pas de course. On reprend son souffle car au mégaphone, ça ne le fait pas… 😀 J’annonce leur entrée, surpris d’entendre un mégaphone, tout le monde me regarde, et les mariés arrivent derrière moi avec la belle 504. Quelle entrée !

Le vin d’honneur se passe bien à part le nombre de fois où j’ai pu embêter Lisa avec les photos de couple, et il fallait arranger la traîne, et il fallait se rafraichir avec le demi-litre que je lui ai ramené (:D) et il fallait des pansements pour ses pieds, en plus ce photographe qui nous prends dans sa voiture pour se garer au ras du chemin pour qu’elle se retrouve dans les hautes herbes. Ouf ! Quel périple ce vin d’honneur ! Sans compter les photos de groupes, le lancer de bouquet, mais quand est-ce qu’elle allait pouvoir se poser, boire un verre et manger ?! « Ah mais t’es pas au courant Lisa ? Tu ne te poses pas le jour de ton mariage ! » 😀 La pauvre, j’ai fait du mieux possible mais c’était dur pour elle. Toutes les choses « officielles » faites, elle pouvait se reposer… Une invité a sortie une machine à bulles pour les enfants au grand bonheur du photographe car les photos sont superbes du coup. Juste avant de passer à l’intérieur, un petit flash mob surprise a fortement ému Lisa (et moi aussi je dois dire…), encore une belle rafale de photos pour cet occasion. Nous pouvons (enfin) passer au dîner !

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-23

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-24

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-25

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-26

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-27

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-28

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-29

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-30

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-31

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-32

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-33

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-34

Un dîner des meilleurs avec le traiteur (pour le coup je compte sur Lisa pour me le mettre en commentaires en bas de page… :D) avec ce que vous aviez pu voir au menu. Tout se passait très bien, quelques jeux, quelques animations avec le magnifique discours rempli d’amour de la part du père de Lisa et vient le moment justement de la danse de la mariée avec son père. Il y a eu tellement d’émotion pendant ce moment, c’était d’une intensité sans pareil, plus rien n’existait autour d’eux et des larmes de joie coulaient le long de leurs visages. J’ai ressenti cet amour qui à mon tour m’a fait pleurer, c’était magnifique. Lisa est ensuite passé dans les bras de Benoît qui a essayé de lui changer les idées en vain, elle a couru vers son père après la danse pour un gros câlin qui m’a touché encore plus… Ensuite, c’était la foule de compliments pour le photographe ! Merci encore à tous pour vos messages remplis d’amour, j’ai vraiment ressenti beaucoup de bonheur dans votre approche. J’ai été félicité de partout, les mariés, les parents, les frères et soeurs, les invités, un moment magique pour moi qui n’a pas pu retenir mes larmes dans la voiture en rentrant, de grosses larmes de joie et des cris de remerciements envers tout le monde et l’univers tout entier ! Merci encore pour ce magnifique métier et cette belle journée qui en était la preuve !

Place à la fête ! Les invités dansent, rient, boivent (qu’il était bon ce vin d’ailleurs, j’ai pris un verre pour le repas et un dernier pour le fromage car il était trop bon ! Je vous ai mis l’étiquette en photo pour le retrouver 😉 ), chantent, c’est un grand moment de joie pour tout le monde. Je me suis éclaté avec les effets de lumière pour un résultat très plaisant en photo. Je vous remercie tous encore une fois pour cette magnifique journée et j’espère vous voir bientôt !

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-35

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-36

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-46

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-45

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-37

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-38

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-39

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-40

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-41

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-42

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-43

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-44

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-47

Mariage-Lisa-et-Benoit-de-Conjugo-by-Greg-Robinson-48

11 Comments

  1. Lisa
    LisaRépondre
    31/08/2016 à 12:19

    Merci 1000 fois, ton témoignage est très touchant…nous avons vécu une journée magique et avons eu la chance de te rencontrer, authentique et sincère, une très très belle rencontre, nous ne t’oublierons jamais.
    Pour info, le traiteur est l’Atelier Nomade, installé à Ceyras. On t’embrasse!
    La mariée la plus heureuse du monde, Lisa

    • Greg Robinson
      01/09/2016 à 15:50

      Merci pour ce message qui me touche Lisa. J’ai passé un excellent moment en votre compagnie, le mariage coup de foudre de l’année !!!
      Grosses bises à tous les deux et à très bientôt !

  2. Tazir Rachid
    Tazir RachidRépondre
    09/09/2016 à 16:56

    Merci Greg
    Vous êtes un photographe hors pair, un artiste touchant qui a su prendre soin de ma fille adorée Lisa afin que tout se passe bien.
    J’ai été enchanté de faire votre connaissance.
    Encore merci

  3. Thuny sylvie
    Thuny sylvieRépondre
    13/09/2016 à 18:47

    Merci a toi Greg pour ton beau temoignage….mais je tiens a te dire que ce sont de belles personnes comme toi qui ont fait de cette journee…une journee magique !! pour nos jeunes maries Sylvie

    • Greg Robinson
      15/09/2016 à 14:14

      Merci beaucoup Sylvie pour ce commentaire touchant. J’ai fait de mon mieux, et je pense que tout le monde a pu en profiter pleinement, moi y compris !

  4. Adamy
    17/09/2016 à 09:49

    Bonjour,
    Au delà de l’émotion que suscitent vos excellentes photos, je souhaite vous féliciter pour votre modèle économique. Vous savez développer votre marque avec les réseaux sociaux en développant un SAV narratif innovant. En doublant votre reportage photo d’un reportage écrit sur les coulisses de l’événement convoquant l’intime via votre regard d’homme qui, par essence doit rester invisible, vous donnez du sens à ce moment magique qu’est le mariage. Ce couple narration photographique et textuel devient un puissant levier de new business par le bouche à oreille. Bravo !
    Gil Adamy, père de Benoit
    Pour info, auteur de :
    « Développer sa marque avec les réseaux sociaux » publié aux Editions Vitrac
    « Le Web social et la e-réputation » publié aux Editions Gualino

    • Greg Robinson
      17/09/2016 à 10:47

      Bonjour Gil,

      Merci beaucoup pour votre commentaire, je suis honoré qu’une personne avec vos connaissances félicite mon travail. Ce n’est pas tous les jours que l’on remarque les efforts autres que photographiques et ce petit coup de pouce (devrais-je vraiment dire « petit » ?!) renforce mon envie de continuer. Merci encore et peut-être à bientôt ! Je pense que nous serions amenés à nous revoir…

  5. Noel
    NoelRépondre
    19/09/2016 à 12:03

    Bonjour Greg,
    Quel moment magique en effet et que vous avez si sensiblement relaté. J’ai beaucoup apprécié, votre professionnalisme , votre façon de vous fondre dans ce moment, et les premières photos nous révèlent votre talent.
    Merci, pour nos jeunes mariés et leurs proches qui ont eu un grand bonheur de vous rencontrer.
    Toute mon amitié
    Jocelyne ( maman de Benoît)

    • Greg Robinson
      19/09/2016 à 13:15

      Bonjour Jocelyne ! Merci pour ce très beau et très gentil commentaire ! J’ai bien profité de ce mariage également, il m’a enchanté.
      Merci et toute mon amitié également !

  6. Yassia BRIGNON-TAZIR
    Yassia BRIGNON-TAZIRRépondre
    01/10/2016 à 19:56

    Super hommage à cette fabuleuse journée, Greg. J’espère pouvoir revivre ces moments au travers de vos photos qui, j’en suis sûre, doivent transpirer de toutes les émotions de cette union. Mais je ne parviens pas à y accéder pour le moment. Je vous ai trouvé totalement en symbiose avec notre famille : magique !!!!! et tellement rare.
    Gros bisous à vous et quel talent !!!!!!!!!!!!
    Yassia

Laisser un commentaire

Name*
Email*
Url

Your message*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>