Un Mariage. Un Photographe. Une Histoire : Marie-Charlotte & Lambert

Greg Robinson

Quel mariage ! Je me suis amusé comme un fou, on a passé un moment extraordinaire, accompagné de Sellah, ma vidéaste. Donc tout d’abord, merci à Marie-Charlotte et Lambert pour ces magnifiques journées en votre compagnie. 3 jours à Sainte Maxime, nous sommes partis avec Sellah à 15h de Montpellier, arrivés à Sainte Maxime à 18h00 pour un mariage le lendemain et le brunch du dimanche. Un bon long moment passé en compagnie d’inconnus, devenus pour la plupart des amis ! Nous resterons tous en contact (je l’espère !) pour passer d’autres moments aussi sympas dans un future proche et avec un peu de chance, vivre un autre mariage ensemble ! Je vais donc vous raconter comment j’ai vécu ces trois journées.

J’anticipais ce mariage depuis quelques mois déjà et même après notre rencontre sur skype avec Marie-Charlotte et Lambert pendant laquelle nous avions déjà beaucoup rit, j’imaginais comment nous allions nous amuser pendant ce magnifique mariage en bord de mer. Je suis en train de mettre en place un nouveau concept également dont je vous parlerais un peu plus bientôt, mais Marie-Charlotte et Lambert ont acceptés d’être mes premiers cobayes et je suis très satisfait du résultat. Ce projet ne faisait pas l’unanimité parmi mes proches mais une fois qu’ils aient vu l’aperçu de ce que j’avais réalisé ce week-end, ils ont adorés, donc vous verrez rapidement de quoi je parle très bientôt… Nous sommes donc arrivés avec Sellah après 3 heures de route assez tranquilles pour rejoindre et rencontrer nos futurs mariés et réaliser ce projet. Une très bonne ambiance, nous avons été très bien accueillis dès notre arrivée, tout le monde était très sympa et nous sommes repartis pour rejoindre le camping que j’avais réservé à 20 minutes de là. C’est ce qu’il y avait de moins cher pour avoir deux chambres séparés, mais quel camping ! Après une centaine de virages dans la pampa varoise, le GPS m’indique de tourner à droite le long d’une sorte de nationale et nous tombons sur ça :

Oui, je pense que vous imaginez très bien ma réaction après 4 heures de route… 😀 En faite, en continuant le long de la route, le camping est au bout (mais vraiment au bout). Rien d’extraordinaire, et nous étions vraiment très contents de n’y rester que pour manger et dormir… Nous sommes alors partis à la recherche de nourriture dans cette savane, 15 kilomètres avant le premier McDo qui était incroyablement cher ! Je ne savais pas qu’il était possible pour les McDo de changer leurs tarifs mais apparemment si, à moins que ça ne fasse trop longtemps que je n’y sois allé… J’ai trouvé un menu à 13€ tout de même ! Bref… Une fois repus, nous nous sommes couchés, prêts à attaquer la grande journée du lendemain. Au programme : Coiffure à Sainte Maxime à 9h00 et ensuite, on suit le cortège !

Pourquoi la mariée n’était pas prête ?! Je suis en retard ! Ah non, il fait nuit… Lambert, mets ta robe ! Mais pourquoi ils sont tous habillés à l’envers ?! Quelle nuit ! De toute façon, dès que je suis loin de ma femme, je ne dors pas bien, mais là, j’ai passé la nuit à vivre le mariage du lendemain de façons étranges… Enfin le réveil sonne ! Ca tombe bien, ça fait 3/4 d’heure que je l’attends ! Tiens, Sellah est sous la douche. Parfait, j’y vais tout de suite après… On est partis à 8h00, arrivés à 8h30, on s’est trouvé un café pour prendre le petit déjeuner. Pour ceux d’entre vous qui suivent mon Instagram, c’était la seule photo en Directe Live de la journée, la suite était tout simplement à vivre… 😀 Arrivés chez Dessange, en face de Saint Tropez au loin, de l’autre côté de la baie, je prends quelques photos des environs. Marie-Charlotte était là avec ses témoines (j’aime bien dire ça maintenant…), famille et amis en train de se faire dorloter, en extase et voulant se marier tous les jours rien que pour ça ! Je lui ai dis de voir ça avec Lambert… Elle se faisait faire de beaux ongles, de belles mains et en attendant que ça sèche, elle adopte une pose très délicate et gracieuse, j’ai adoré ! Avec ses converses posées à côté de sa chaise, le contraste était assez marrant… Les invités prenaient des photos en ne voulant pas me faire de concurrence, mais j’adore ça ! Plus nous sommes de photographes, plus il y a de photos, c’est parfait ! Coiffure prête, on sort le voile. Mais attention le voile de compétition ! C’était un parachute ! Trop beau ce voile, j’ai adoré et on a pu en faire pas mal de photos à travers ces préparatifs.

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-6

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-1

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-11

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-12

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-2

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-3

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-4

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-5

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-7

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-8

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-9

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-10

Une fois tout le monde prêt, je vois Marie-Charlotte partir vers la maison, j’attends Lambert pour sa coiffure. Changement de programme de dernière minute, il s’en occupera tout seul, il nous invite à venir manger avec tout le monde à la maison, nous y sommes allés avec Sellah pour un repas avec la mariée qui avait un périmètre de sécurité à respecter pour ne pas dévoiler sa coiffure parfaite et son maquillage sublime à Lambert. Chose qu’elle n’a pas respecté à un moment mais par chance, il était de dos et n’a rien vu. Et oui, Lambert, tu aurais pu, mais bon… 😀 En compagnie de la famille de Marie-Charlotte on a passé un très bon moment avec Sellah, on aurait dit qu’on faisait parti de la famille. Une ambiance très chaleureuse, heureuse et joyeuse. Une fois repus, c’était le moment de se préparer. Tout le monde s’affaire à prendre sa douche, se coiffer, s’habiller, se préparer pour la cérémonie civile. Je pars avec Sellah pour un repérage des lieux dans la chambre, découvrir ce que l’on pourra faire à cet endroit. On commence par prendre les alliances en photo, et là c’est le défilé des cousins, cousines, parents, frères, soeurs, ils étaient tous les fesses à l’air ! Haha ! 😀 Je connaissais le sol par coeur à force de baisser les yeux pour ne rien voir. 😀 Le moment de s’habiller est arrivé pour Marie-Charlotte, il était 13h30, la cérémonie était à 14h45… Ses demoiselles d’honneur étaient là pour l’occasion car il fallait l’aider à mettre cette magnifique robe, ce qui n’était pas une mince affaire. J’avais décidé de lui concocter une petite surprise qui m’arrangeait photographiquement. Alors qu’elles lui posaient ce sublime drap voile, je suis parti dans la chambre chercher le grand miroir car elle ne s’était pas encore vu. Sans lui dire, le miroir derrière elle, j’ai placé ses demoiselles d’honneur devant elle et je lui demande de se retourner tout doucement. Pensant que c’était pour des photos, elle ne se doute pas une seconde qu’elle va se voir pour la première fois en mariée ! Un coup d’oeil dans le miroir, choc émotionnel, elle n’arrive plus à se calmer, les larmes montent mais ne doivent surtout pas redescendre pour le maquillage ! Je n’ai jamais vu quelqu’un ravaler ses larmes aussi bien ! C’est parti pour les mouchoirs, empêchez cette larme de couler ! Haha ! Un moment très intense émotionnellement, je suis très content d’avoir été à l’origine de cet instant.

Je descend alors rejoindre Lambert pour ses préparatifs, plutôt relaxe, tranquille. Il s’habille dans la joie, la bonne humeur avec ses témoins, ses parents. Très belle lumière à ce moment précis mais j’entends un grondement de tonnerre. Je lève la tête et oui, dans les terres, il pleut ! Je me dis qu’en bord de mer, tout ira bien, on est protégés. Je fais les photos nécessaires avec Lambert qui décolle pour la mairie, je rejoins Marie-Charlotte pour l’accompagner à la voiture où la pente a failli emporter sa mère devant mes yeux ! Je l’ai rattrapé de justesse et nous devions partir avec Sellah mais j’ai appris par la suite qu’elles ont toutes joués aux quilles sur glace et ont failli ne pas arriver à la mairie !

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-13

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-14

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-15

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-16

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-17

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-18

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-19

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-20

Nous sommes donc arrivés à la mairie pour y retrouver Lambert. Voyant cette majestueuse disposition des marches pour arriver sur le parvis, j’ai demandé à Lambert de se mettre en haut des escaliers et je voulais faire toute une série de photos magnifiques de Marie-Charlotte en train de le rejoindre. Mais les aléas du mariage ont fait que les invités commençaient à monter les marches et Marie-Charlotte est arrivée à ce moment là. Du coup, j’avais trop de personnes dans le champ pour réaliser les photos imaginées. Mais j’en ai tout de même des très belles, rassurez-vous les amis ! Lambert était ravi de retrouver sa future femme habillée en mariée, Marie-Charlotte de son côté commençait à se rendre compte à nouveau de la journée qu’elle était en train de vivre et les larmes lui sont montés à nouveau. C’était repartit pour une séance Kleenex de la part de ses demoiselles d’honneur qui étaient opérationnel niveau essuyage ! 😀 Le moment des photos des invités était venu, c’est la danse des bisous-portables dans le sens où tout le monde sort son téléphone, prend la mariée en photo et l’embrasse pour la féliciter. Un moment que j’adore personnellement. Je n’ai pas beaucoup d’images à vous montrer de cette séquence car j’ai principalement des portraits et je ne dérogerais pas à ma règle; aucun visage ! La séance à la mairie était parfaite, aucun soucis, tout s’est très bien passé. Marie-Charlotte était tellement prise dans l’engouement de sa journée qu’elle est partie dans une sorte de transe de positivité où tout était cool et les « ouais » fusaient dans tous les sens. Au maire de dire : « Lambert, un conseil pour un jeune marié : un bon époux oublie l’âge de sa femme, mais pas son anniversaire »

Marie-Charlotte : « Ah ouais, carrément, trop bien »

Le Maire : « Marie-Charlotte, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une belle journée »

Marie-Charlotte : « Ouais, c’est cool »

Le Maire : « Voici votre livret de famille »

Marie-Charlotte : « Ouais, ok. Nickel. »

Le Maire : « Je vous souhaite de le remplir amplement, que vous ayez beaucoup d’enfants »

Marie-Charlotte : « Ouais, carrément. »

Le Maire : « Merci à tous les deux et passez une belle journée »

Marie-Charlotte : « Ouais, c’est cool, nickel, carrément. Merci. »

Le Maire : « Je vous invite à sortir en dernier, laissez les invités se placer. »

Marie-Charlotte : « Ouais, super, pas de soucis »

Un sketch cette Marie-Charlotte, elle m’a fait trop rire, c’était énorme ! Merci encore pour ce moment inoubliable. Après la jeté de pétales de roses, les bisous dans tous les sens et les félicitations à foison, nous sommes partis faire une petite séance photo de couple autour de la mairie et nous sommes retournés à la maison pour commencer les photos de groupes. Le temps commençait à se charger un peu, on peut le dire, il faisait moche et gris… Mais c’est en arrivant sur le lieu à La Voile où allait se dérouler le reste des festivités que le temps à commencé à se gâter de l’autre côté de la baie de Saint Tropez.

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-21

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-22

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-23

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-25

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-24

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-27

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-29

Une fois arrivés sur le lieu, on découvre le DJ, Alex. On a bien rit ensemble, le courant est bien passé, on a su qu’on allait passer une belle soirée. La décoration n’était pas complètement en place car le fait de dîner à ce lieu était encore une surprise pour les invités. C’était le moment de faire les photos de groupes. Lambert m’interpelle et me demande comment on peut faire. Je lui propose mon mégaphone et là il me répond avec des yeux qui s’illuminaient : « T’as un mégaphone ?! Carrément ! » Effectivement, ils ne l’ont pas lâché de la soirée ! haha ! D’ailleurs, ça m’a valu une superbe photo de mariée avec mon mégaphone que vous allez sûrement revoir quelque part sur mon site… 😀 Ils ont bien rit avec, appelant tous les invités pour les photos de groupes, c’est vrai qu’Alex pouvait proposer le micro mais bon… C’est quand même plus marrant avec un mégaphone ! Nous avions fait la cérémonie religieuse sur la plage, bon elle était un peu improvisée car ils n’ont pas réussi à trouver un rabbin un samedi soir… Normal… haha ! Lambert a cassé le verre en montant sur la petite table basse, sans casser la table ! Bravo Lambert ! C’est alors que je vois tout le monde s’affairer pendant que les invités profitaient du cocktail afin que la salle soit mise en place pour le dîner. Quelle déco ! J’ai surtout apprécié les énormes vases en forme de verre de vin contenant de sublimes bouquets de fleurs avec les noms des tables. Bravo les amis, c’était magnifique ! Nous sommes alors passés aux discours tous plus touchants les uns que les autres avec beaucoup de larmes qui ont coulées suite aux paroles profondes, intimes et remplies d’amour que portaient les mariés à presque chacun de leurs invités. J’étais tellement dans l’émotion à certains moments que les larmes me sont montés (je le remarque tout de suite car ça fait de la buée dans mon viseur qui devient flou… :D). Merci pour ces émotions mes amis.

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-26

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-28

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-30

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-31

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-32

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-33

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-34

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-35

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-36

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-37

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-38

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-39

Le dîner et les discours passés, ces mariés ont eu une idée incroyable pour créer un moment d’émotion très fort qui a submergé les invités, littéralement. Tout le monde pleurait ! Ils ont décidés de proposer des lanternes à tous les invités. Lorsque celle-ci arrive à décoller, il fallait faire un voeux… Quel spectacle ! Nous nous sommes régalés, tous ! Non seulement c’était beau mais en plus, tout le monde s’est pris au jeu. Chacun était parti dans ses pensées, laissés portés par leurs émotions. Un superbe moment, notamment lorsqu’à la fin je vois Jacques, le père de la mariée qui vient vers moi les yeux remplis de larmes avec un énorme sourire et me dire : « C’est beau tout ça, hein ? C’est de la joie. » J’ai compris qu’il me parlait des larmes et il failli me faire partir aussi ! Je suis trop sensible pour ce genre de choses moi ! Bon heureusement, un autre membre de la famille est arrivé à ma rescousse, sans le savoir, merci encore Thierry… Ca m’a évité de verser ma larme devant le Padre, même si j’aurais pu…

Le moment était venu de couper le gâteau et passer au champagne ! Bon photographiquement, pour les amateurs, j’ai eu beaucoup de mal, je vous rassure… Aucune lumière ! J’étais à 25 600 ISO sur mon 5D mkIII et merci au grand angle qui m’a permis de me mettre en mise au point manuelle en espérant que tout soit net… A première vue, ça a fonctionné, j’arrive à baisser le bruit grâce à Lightroom et ça a l’air de passer. Mais j’hésite à me prendre un Sony Alpha 7 juste pour les photos de soirées… Bon, ça c’était pour les amateurs de photos, j’arrête maintenant !

Toute la soirée a été vraiment magique, un super son, des danseurs hors pairs, des moments inoubliables et des photos fantastiques ! On avait du mal à s’arrêter avec Sella ! Juste pour passer plus de temps avec vous et ne manquer aucune occasion de rire, on est restés à photographier et filmer le mariage jusqu’au bout de la nuit. Je repartais derrière Alex de temps en temps pour vider mes cartes mémoires sur l’ordinateur mais arrivé à 5 000 photos, j’ai dit à Sellah que ça suffirait… On est restés un peu, le temps de décompresser et rigoler un peu puis on a décollé. On arrive donc à notre camping et la route était inondée d’un brouillard assez épais pour nous empêcher de voir au delà de 30 mètres. Assez étrange cette différence d’atmosphère… Et la petite surprise en plus dans ce magnifique camping : Les barrières ne s’ouvrent pas pour les voitures entre minuit et 7 heures du matin… Bon. On se gare devant, on prend les affaires et on traverse le camping à pied… C’était marrant mais bon après une journée pareille dans les pattes, je ne recommande pas ! Pour la première fois depuis des années, j’ai fait quelque chose d’assez démonstrateur de mon état de fatigue: Je me suis mis en position pour dormir et j’entends mon réveil sonner 7 heures plus tard, j’étais dans la même position ! Un épuisement total du corps ! Haha !

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-40

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-42

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-41

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-43

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-44

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-45

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-46

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-47

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-48

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-49

En avant pour le brunch ! Je pars régler les 1,60€ restants du camping et je découvre que la veille, ils étaient en vigilance orange ! Il a plu comme pas possible avec des orages de fou alors qu’en bord de mer nous n’avons eu que de petites gouttes sans gravité (Je vous parle de ça pour la suite des événements…). Nous sommes donc partis pour rejoindre tout le monde à la maison. Au programme : photos de remerciements, reportage du brunch et photos d’un Trash the Dress ! Trop cool ! On arrive donc pour voir tout le monde le lendemain de la soirée. Effectivement, on constate une certaine lenteur dans les mouvements, des paupières encore un peu lourdes et ils sont tous devenus barytons pour les hommes et alto pour les femmes, c’était assez marrant de voir cet opéra d’un nouveau genre se dérouler devant nos yeux. Marie-Charlotte et Lambert sont arrivés pour nous rejoindre vêtu de blanc pour l’occasion, ils étaient très beaux tous les deux, j’avais hâte de les mettre contre un arrière-plan sombre pour les prendre en photo et les faire ressortir ! Nous nous sommes baladés un peu dans les petites rues autour de la maison pour trouver des images sympas pour les photos de remerciements, on s’est amusés avec eux, comme d’habitude j’ai envie de dire, au bout de trois jours de rire ! Haha ! Nous sommes rentrés pour le brunch pendant lequel Lambert m’a expliqué les moments clés à ne pas louper et nous a surtout pousser à en manger. Merci encore, c’était très bon d’ailleurs !

Arrive le moment du Trash the Dress ! Marie-Charlotte était repartie dans sa chambre pour mettre sa robe une dernière fois. J’avais pensé à plusieurs clichés que je voulais autour de cette piscine mais il fallait bien préparer tout ça car une fois mouillée, les autres photos seraient « ratées ». La première photo, j’ai voulu qu’elle mette uniquement ses jambes dans l’eau en descendant doucement l’escalier de la piscine. Bon, ça lui a fait un coup de froid et je n’ai pas pu obtenir l’expression du visage que je voulais. Du coup, j’arrive, avec leur aide, à déplacer les invités de part et d’autre de la piscine pour centrer Marie-Charlotte, entourée de ses témoins. Tous allaient sauter en même temps et très certainement m’éclabousser au passage. Je me mets dans le petit bac de récupération de l’eau (c’était une piscine à débordement) en prenant garde au 3 mètres de vide derrière moi… J’avais vu une vidéo où la mariée plongeait dans l’eau d’un bateau mais elle s’était emmêlé dans sa robe qui était remontée et a failli se noyer. J’en avais parlé à Sellah pour déterminer si je devais prévenir Marie-Charlotte ou pas mais nous avons décidés de ne pas lui infligé une peur qui n’était pas nécessaire. On le savait et on était prêts à sauter si besoin ! Bien évidemment, tout se passe très bien et je n’ai pas raté la photo, elle est parfaite (mais vous ne la verrez pas… :D) Au tour de Lambert avec ses deux témoins. Bien que la photo était un peu plus compliquée à réaliser, elle est très bien également et s’en était fini pour Sellah et Moi. Nous nous sommes donc préparés à repartir.

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-52

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-53

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-54

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-55

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-56

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-57

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-58

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-59

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-60

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-61

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-62

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-63

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-64

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-65

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-66

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-67

Mais alors là, il faut que je vous raconte… On a hallucinés avec Sellah ! Avant de partir, on était au bord de la piscine en train de chercher un moyen de se rafraichir avec ce soleil de plomb et on part en mettant la clim à fond dans la voiture… On monte un peu dans les terres et ça commence à gronder autour de nous, mais nous étions au soleil. D’ailleurs, je vois quelques collines ensoleillées devant nous mais avec un gros ciel très sombre, bien chargé derrière. Je commençais à regretter d’avoir mis mes appareils dans le coffre ! Je voulais m’arrêter mais la bande d’arrêt d’urgence était trop exiguë, du coup on a continué… Mais après avoir dépassé cette colline ensoleillée (qui était à peine à 2km…) le soleil disparaît pour laisser place au ciel bien chargé au dessus de nos têtes. C’était assez étonnant, on rigole avec Sellah en comparant ça au « Silence des Anneaux » « Non, Seigneur des Agneaux » « Ah voilà, Seigneur des Anneaux… » Oui on a eu un peu de mal et ce ne sont pas trop nos genres de films. Vous savez ? Lorsqu’ils passent du monde des elfes au monde des ogres, ça faisait un peu cet effet. Puis il y a eu quelques gouttes.

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-68

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-69

Bon ces photos proviennent de mon iPhone, rien de mirobolant…. Mais d’un coup, ça commence à taper fort ! De la grêle ! Un truc de fou ! « Je vais filmer ! » je cris à Sellah, on ne s’entendait plus !

Une histoire de fou ! Nous venions juste d’arriver sur l’autoroute et ça s’était calmé ! Au bout de 9 minutes (vidéo enregistrée à 16h58 et dure moins d’une minute, photo à 17h08) voici le ciel sous lequel nous étions :

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-71

Encore 10 minutes plus tard, voici ce qui nous arrivait :

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-72

Après cela, ciel bleu ! Aucun nuage dans le ciel ! Arrivés à Aix, le ciel était de nouveau un peu plus chargé mais une vue absolument splendide. Là, je me suis arrêté pour prendre une photo car c’était vraiment magique et digne du « Seigneur des agneaux »… 😀

Un-Mariage-Un-Photographe-Une-Histoire-Marie-Charlotte-Lambert-Conjugo-by-Greg-Robinson-73

Merci encore à Marie-Charlotte et Lambert pour ce magnifique mariage, on a vraiment beaucoup rit, on s’est bien amusés et on commence un nouveau concept grâce à vous qui à mon avis va beaucoup plaire. J’ai d’ailleurs pu faire un petit Brain Storming avec Sellah sur cette route et il y aura bientôt de petits changements sur le site, alors n’hésitez pas à revenir de temps en temps. Merci encore et à très bientôt pour les photos !

2 Comments

  1. Amélie Depsinoy
    08/06/2016 à 22:51

    Très beau mariage et superbes photos !
    J’aime beaucoup le petit humour de la fin sur le changement de temps. C’est vrai que c’est hallucinant de voir du ciel bleu, des grêlons et de nouveau du beau temps !! WTF

    J’espère que tout se passe bien pour toi ! Bonne saison,

    Amélie

    • Greg Robinson
      09/06/2016 à 08:14

      Merci Amélie ! Oui, tout se passe très bien, merci ! et toi ? Bonne saison également !

Laisser un commentaire

Name*
Email*
Url

Your message*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>