Un Mariage. Un Photographe. Une histoire : Marion et Jean-Rene

Greg Robinson

Bonjour à toutes et à tous, ça fait un moment que je n’ai pas posté grand chose. Ceci est dû à beaucoup de travail et avec mon fils d’un an qui grandit au rythme d’un jour par jour, cela rend les choses un peu plus compliqué et le temps plus précieux, je vous en dirais plus dans un future article car je souhaite concilier cette reprise de parole avec la reprise des activités de mariage ! Samedi j’étais donc à mon premier mariage de l’année et quelle journée ! Un accueil digne d’un membre de la famille, une ambiance chaleureuse et conviviale, je me suis vraiment amusé, avec l’ajout de petits détails à couper le souffle qui ont rendu la journée encore plus belle. Voici cette belle journée de mariage raconté telle que je l’ai vécu.

Nous ne nous sommes jamais rencontrés avec Marion et Jean-René avant ce jour. Nous avions fait un entretien par skype mais pas de rencontre physique. Cette conversation skype remontait à très tôt avant le mariage (au mois d’août 2015…) et ce qui avait été convenu à l’époque avait quelque peu changé. Notamment l’heure d’arrivée qui était prévue à 12h00 mais qui s’est transformée en 10h00 car c’est à ce moment là que Marion avait prévu de se faire coiffer et maquiller. Me voilà donc parti pour le mariage près d’Anduze, au Domaine de la Barraque de Sérignac pour rejoindre Marion lors de sa coiffure. Ceux qui me suivent sur mon Instagram ont bien vu ma photo sur la route par cette magnifique météo. Arrivé sur place, je suis étonné de la splendeur du lieu, à l’image du couple. Chaque détail à sa place, tout est calculé pour avoir un rendu final assez magique, jusqu’au parking. Celui-ci était tellement beau et bien agencé qu’il donnait envie d’aller se garer ailleurs pour ne pas l’abimer ! Du jamais vu ! Je me gare donc à la place le plus proche de l’entrée mais je me retrouve à suivre le chemin qui avait été tracé par des pavés et je fais le tour du parking… Bref ! J’arrive, Marion était en train de se faire coiffer. Ne voulant pas déranger, je prépare mon matériel tranquillement en laissant les femmes discuter et rires entre elles, tout en me mettant à l’oeuvre. J’apprends en même temps que c’est une des meilleures amis de Marion qui sera désignée pour le maquillage. Les deux ont passé beaucoup de temps à s’entrainer pour ce grand jour afin que le maquillage sobre qu’elle recherchait ressorte de manière plus que convenable (c’est son mariage quand même… :D). Elles se trouvent un petit lieu abrité du soleil mais profitant tout de même de sa lumière, dans les jardins du domaine.

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-35

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-1

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-2

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-3

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-4

Pour le maquillage, je m’installe près d’elles pour faire mes photos et profiter de ce premier mariage pour m’échauffer un peu et reprendre mes « habitudes ». Je vois un magnifique chien (d’ailleurs, je m’y connais un peu en races de chien mais impossible de me souvenir du nom de celui-ci… Si quelqu’un peu m’aider dans les commentaires, ce serait super…) qui nous rejoint pour regarder un peu ce qu’on fait. Ce qui m’a frappé, c’est quand elle s’est couché, un position tellement marrante que je ne pouvais m’empêcher de prendre la photo ! Pendant le maquillage, nous avons discuté un peu tous les trois, en saluant les différents invités qui passaient par là. J’ai alors demandé à voir les alliances pour les prendre en photo et la soeur de Marion, Margot, est venue nous rejoindre avec celles-ci dans une magnifique boite, sur un coussin de sa propre fabrication. J’ai adoré le design aux couleurs du mariage. Une fois les alliances photographiées, c’était au tour de la robe, des chaussures et du bouquet qui étaient dans la chambre des mariés, juste à côté. Photographier tout cela dans la chambre sombre m’a permis de faire mes tests lumières pour le moment où Marion enfilerait sa robe, avant de partir. Je me mis à me balader un peu dans le lieu pour voir où allait se dérouler la soirée et j’ai découvert avec stupeur la précision dans laquelle était ce couple pour leur mariage. Chaque détail avait été pensé pour réaliser une ambiance générale vraiment dans le thème du mariage. J’ai donc photographier tout cela afin qu’ils puissent en garder un souvenir car on oublie tout ce sur quoi on a travailler pour réaliser son mariage quelques années après…

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-5

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-6

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-7

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-8

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-9

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-10

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-11

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-12

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-13

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-14

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-15

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-16

Je croise Marion lors de mon trajet et je lui demande l’heure à laquelle elle comptait s’habiller pour aller me chercher un petit sandwich. Il était hors de question, je mangeais avec elle, ses parents, sa soeur et le petit ami de celle-ci ! En petit comité mais quel comité ! Je faisais parti des invités de prestige ! Merci encore Marion pour ça car j’en ai appris un peu plus sur toi et ton entourage me permettant de me sentir bien et vous de moins appréhender l’oeil du photographe… Après ce repas (qu’il faut toujours garder léger pour pouvoir courir partout l’après-midi), nous sommes descendus dans la chambre des mariés pour l’habillage avec bien évidemment Marion, sa mère et ses témoins. J’ai attendu dehors, le temps qu’elle se déshabille et qu’elle mette la robe pour ensuite arriver au moment de la fermeture des boutons. Pendant ce temps, le père de Marion est arrivé pour que sa femme lui mette la boutonnière et est parti au parking chercher la voiture. Cherchant tout le temps à voir Marion, elles ont décidés de fermer les rideaux, nous laissant dans une chambre quasiment noire ! Heureusement que j’avais préparé mon éclairage avant au cas où… Une petite galère pour mettre la robe (comme c’est souvent le cas, je vous rassure, mais cela laisse place à des photos assez marrantes !) et c’est toujours un moment d’émotion pour la mère et la fille car on réalise soudain ce qu’il se passe et on vient d’enfiler la peau de la mariée. J’adore ces moments. Elles ont ensuite fixés le voile pour retrouver un Marion toute prête à partir rejoindre Jean-René à la mairie d’Anduze. Je confirme l’adresse avec Marion pour déguerpir le plus vite possible afin d’arriver là-bas bien avant elle pour prendre Jean-René en photo ainsi que les invités sur place avant que tout s’emballe.

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-17

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-18

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-19

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-20

Sur la route qui durait une bonne vingtaine de minutes quand même, je commençais à repérer les lieux où je pourrais m’arrêter pour prendre le couple en photo lors de leur retour à Sérignac. J’étais loin de me douter que j’allais les perdre de vu lorsqu’ils auront quittés le parking de l’église… Arrivé sur place, je trouve ma place de parking (je n’ai jamais d’inquiétude à ce sujet, je trouve toujours une place à côté de ma destination) et je rejoins Jean-René qui m’accueille avec un grand sourire. Je le rassure quant à l’arrivée de sa femme et je le complimente sur son costume ainsi que ceux de ses témoins qui étaient tous très classe ! Bravo messieurs, encore une fois ! Marion arrivée, beaucoup de bises s’échangent, énormément de sourires s’envoient et une infinité de regards complices se croisent. La grand-mère de Marion arrive en pleurs, submergée par l’émotion, Marion et Jean-René décident de l’amener dans la mairie pour la cérémonie civile. Une fois installée, tout le monde suit et la salle des mariages est vite débordante de joie et d’anticipation. Tout le monde prend place, ce qui me permets toujours de déterminer les personnes les plus importantes du mariage. Les places du premier rang au milieu sont réservées aux mariés, bien entendu, à côté, les témoins, derrière les parents. C’est le moment de tout retenir si je n’ai pas été assez attentif avant. Le maire était très sympathique et m’a expliqué que j’étais libre de faire tout ce que je voulais à condition de ne pas chambouler le calme général de la cérémonie. Je préfère toujours aller à la rencontre du maire (pareil pour la cérémonie religieuse d’ailleurs) afin de me présenter et d’expliquer que je ne suis pas là pour les déranger, ils apprécient en général et je trouve cela plus respectueux.  La cérémonie se passe très bien, nous échangeons quelques regards avec les témoins du marié, échangeant quelques blagues discrètes au passage. Une lettre de Mr Santini, maire d’Issy-les-Moulineaux qui est le lieu d’habitation de Marion et Jean-René, a été lue par Mr le Maire d’Anduze, ce que j’ai trouvé très touchant !

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-21

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-22

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-23

Nous sommes alors tous partis pour l’église qui était à quelques centaines de mètres de là, offrant de beaux clichés du cortège pédestre du mariage. J’ai pris des points de vue assez éloignés en m’assurant de zoomer pour donner cette impression de grandeur. Il y avait tout de même plus de 150 personnes à ce moment là ! Nous sommes enfin arrivés à la magnifique église où j’ai pu faire mes tests de lumières. J’ai pris peur tout de même car la lumière était inexistante à ce moment là mais en allant à la rencontre du prêtre qui m’a expliqué ce que je pouvais et ne pouvais pas faire, il a fini par me dire: « Par contre, vous allez voir, une fois l’éclairage en place, les photos ont tendance à être jaunes ». Ah ! Il y a donc un éclairage… Super ! Pour cette tendance jaune, ce n’est qu’une histoire de balance des blancs, je peux m’en arranger, mais il me faut de la lumière ! Les invités arrivés, tout le monde s’embrasse et félicite les mariés, pour ensuite aller s’installer dans l’église et attendre leur entrée. J’ai pu tout prendre en photo sans trop gêner la cérémonie (je pense… J’espère ! 😀 Dites-moi ce que vous en avez pensé dans les commentaires !) et c’est à ces moments que j’aime me balader un peu, voir ce que je peux prendre en photo. J’ai trouvé les graines de lavande séchées qui, je présumais, allaient se faire jetées sur les mariés, le livret de la cérémonie que j’ai posé sur un banc pour prendre en photo contre un fond sombre pour le faire ressortir un peu plus et j’avais remarqué que Marion avait posé son bouquet près de sa chaise ce qui a offert une photo assez marrante. Pendant la cérémonie, les futures époux se tenaient la main et j’en ai profité pour immortaliser cet instant de partage d’émotion intense et personnel. Ils ont ensuite offert un magnifique bouquet à la Vierge Marie en offrande pour la protection du nouveau foyer. Ils ont alors échangés leurs alliances, signés les livrets de famille entre les chants de la chorale pour ensuite sortir sous les applaudissements et cris de leurs invités pour les féliciter de cet union. Ils se sont retrouvés (moi aussi…) sous une pluie d’un million de graines de lavande, enfin je pense, je n’ai pas encore tout compté. Le plus drôle dans cet histoire est qu’après cela, ils ont été inondés de baisers et de félicitations mais Marion s’est baissé pour parler avec une petite fille haute comme trois pommes, je me suis baissé avec elle pour prendre les photos de cet instant et j’ai tout de suite remarqué à quel point le sol sentait bon la lavande ! 😀

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-24

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-25

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-26

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-27

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-28

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-29

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-30

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-31

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-33

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-34

Ils sont repartis dans une petite Fiat 500 magnifique, toute option ! Direction non-assistée, rétroviseurs automatiques par retournement de tête, klaxon vocal, essuie-glace en tissu, elle était parfaite cette voiture ! Une fois arrivés sur place, nous sommes passés aux rafraichissements. J’ai vu que Marion était toujours assaillie d’acclamations et discussions en tous genre et atteindre le buffet pour boire quelque chose en ce moment devient une mission commando. Je lui ai donc proposé d’aller lui chercher à boire car à force, je connais la chanson et ça peut être pratique d’avoir un photographe attentionné. En même temps, c’est dans mon intérêt, si elle se déshydrate, mes photos en prennent un coup ! 😀 Nous sommes alors passés aux photos de groupe pour lesquelles je leur avais demandé une liste exhaustive et j’avais amené mon mégaphone. Commencée à 17h42 (j’ai les horaires dans les infos de mes photos 😉 ), nous avions fini les photos de groupe à 18h15 ! Avec une photo de groupe de 190 personnes environ, toutes attendant la mère de Marion pendant 5 bonnes minutes (elle s’est fait rouspété la pauvre… :D). Quand je vous dis que ma méthode est plus rapide…! Le vin d’honneur était prêt ! Avant que tout le monde parte pour leurs verres et se remplir de quelques calories, j’en ai profité pour prendre quelques clichés des plats proposés. Je n’ai pas tout goûté mais du peu que j’ai pu prendre, c’était délicieux ! Naturellement, c’est le moment pendant lequel je profite pour réaliser mes clichés candides que je retrouve en photo de profile chez la plupart de mes nouveaux amis Facebook… 😀

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-32

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-36

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-37

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-38

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-39

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-40

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-41

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-42

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-43

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-44

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-45

Avec ce nouveau couple marié, on a profité de ce plaisant vin d’honneur pour aller faire quelques photos de couple avec ce beau soleil qui venait juste de sortir. Ils était très beaux tous les deux et j’ai pu avoir de magnifiques clichés qui, j’en suis sûr, vont leur plaire énormément. Ils étaient très naturels et ce facilement, il suffisait de les laisser 30 secondes pour qu’ils m’oublient totalement et prennent des visages reposés, emplis d’amour. Une fois retournés avec les invités, j’ai continuer à faire mes portraits et mon reportage jusqu’au dîner à 20h15. C’est là que les surprises ont commencés. Premièrement, les petits cartons que vous avez vus en haut de cet article… C’était des cartes à gratter ! Vous y trouvez votre numéro de table ! Géniale cette idée, j’ai adoré. Aussi, la salle prête, les invités avec leurs cartons grattés, prêts à dégainer fourchettes et couteaux pour leur repas, commencer leurs activités et s’amuser, devaient attendre devant deux gigantesques portes en bois, se demandant où était la salle. Marion et Jean-René se sont mis là où les deux portes se rejoignent pour les faire coulisser chacun de leur côté et révéler la salle de réception à leurs invités ! Quel effet… J’en ai profité pour faire quelques clichés de la salle vide avant que tout le monde ne la remplisse. C’est là que Marion vient me voir pour m’offrir un petit carton à gratter ! Avec mon nom ! Je faisais parti des invités ! Vous ne le savez pas peut-être mais faire parti des invités, être attablé avec les invités du mariage, c’est quelque chose d’extraordinaire et surtout, c’est ce que je préfère ! De tous les mariages que j’ai pu effectuer, je pense avoir vécu ça 2 fois, c’est pour vous dire…! En plus, quelle table ! Merci messieurs et mesdames pour votre compagnie fortement appréciée, nous nous sommes bien amusés et j’ai passé un très bon moment avec vous.

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-46

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-47

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-48

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-49

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-50

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-51

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-52

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-53

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-54

Photographe-Mariage-Montpellier-Apercu-Marion-et-Jean-Rene-55

La soirée s’est très bien passée, avec moultes activités très marrantes, j’ai beaucoup apprécié l’ensemble. Les mariés sont passés à la première danse pas trop longtemps après la pièce montée et le dessert qui a été servi aux alentours de 23h45. Tout le monde les a rejoint sur la piste de danse pour ne pas s’arrêter avant je ne sais quelle heure car personnellement, je me suis arrêté à 1h40. Ce fut une longue journée de 9h00 du matin à 2h30 du matin en comptant les trajets de Montpellier mais ce qui nous fait continuer même après épuisement c’est l’énergie chaleureuse que ces familles qui s’unissent nous apportent ce qui représente parfaitement le nom de ce photographe de mariage : Conjugo, unir, marier mais pas que les mariés, les familles, les histoires et surtout les émotions.

Merci encore à tous pour vos magnifiques photos et pour ce merveilleux moment.

12 Comments

  1. BARETZKI
    BARETZKIRépondre
    17/05/2016 à 18:37

    Très bon résumé et ces premières photos magnifiques nous mettent en appétit , vivement la suite en espérant que la lumière du soleil couchant nous a mis, nous aussi, en valeur, on en plus besoin que les mariés qui sont déjà très mignons au naturel ! Une grande cousine de Marion

    • Greg Robinson
      17/05/2016 à 21:37

      Merci Nathalie ! Je suis très content que ce petit aperçu vous donne envie de voir la suite… Avez-vous gardé le carton pour y accéder ? A très vite !

  2. Marie-Françoise LEVET
    Marie-Françoise LEVETRépondre
    18/05/2016 à 00:30

    SUPER! j’ai l’impression d’y être! Ah non, c’était samedi: dommage! Alors j’ai hâte de voir la suite très prometteuse…Premières photos bien mystérieuses….Textes bien sympas….Hummm, encore, encore!!Marie l’ydoise

    • Greg Robinson
      18/05/2016 à 10:04

      Bonjour Marie-Françoise ! Merci pour ce commentaire, je suis très heureux que cela vous ait plu ! A très vite pour la suite du reportage photo, avez-vous gardé votre carton d’invitation pour le mot de passe à l’accès privé ?

  3. Jacqueline ROBERT
    Jacqueline ROBERTRépondre
    18/05/2016 à 16:41

    très beau commentaire , très belles photos , j’ai hâte de voir la suite
    pour retrouver le plaisir et la joie de ces deux magnifiques journées.
    jacqueline

  4. Tranier Pascale
    Tranier PascaleRépondre
    18/05/2016 à 21:39

    Merci pour ce beau résumé de cette merveilleuse journée ! Vos photos nous font voyager à nouveau en ce 14 mai inoubliable. Elles sont poétiques, delicates, élégantes…..
    Merci merci pour votre œil bienveillant, vivement la suite !!! Pascale Tranier
    La maman et jolie maman

    • Greg Robinson
      18/05/2016 à 22:45

      Merci Pascale pour ce beau commentaire qui me touche beaucoup. Je suis très content de vous faire voyager ainsi et j’espère que la suite sera tout aussi émouvante que cet aperçu.

  5. Brousse JP
    Brousse JPRépondre
    19/05/2016 à 13:35

    Merci Greg pour ces commentaires élogieux qui nous permettent à tête reposée de revivre ces purs instants de bonheur, malheureusement trop vite passés dans l’instant.
    Les premières photos nous font saliver, vivement la suite.
    Et bravo pour la discrétion.
    JP le papa et …. Beau-papa

  6. DANTAN M et JM
    DANTAN M et JMRépondre
    20/05/2016 à 14:56

    Bravo Greg, tu as su traduire avec tes superbes photos et un ravissant commentaire ce que les invités ont vécu ou loupé (avec la coiffure, la robe de la mariée par exemple). Superbe, je revis ces instants délicieux. Bravo et merci aux mariés !!!!

    • Greg Robinson
      22/05/2016 à 19:11

      Merci beaucoup pour ce beau commentaire JM ! A très vite peut-être !

  7. Catherine BRACON
    Catherine BRACONRépondre
    22/05/2016 à 16:30

    Bravo ! Quel talent d’écriture en plus du talent de photographe , on s’y croirait…. Mais au fait on y était et on n’a pas pu capter toutes les émotions des préparatifs…. Alors merci pour ce moment …. Vivement le mois de juin pour voir la suite . Catherine une cousine de la Mariée

    • Greg Robinson
      22/05/2016 à 18:46

      Bonsoir Cathrine,
      Merci pour tous ces compliments ! Je suis très content que cet article vous ait plu et j’espère que vous apprécierez d’autant plus le reste des images en Juin…

Laisser un commentaire

Name*
Email*
Url

Your message*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>